Livraison rapide offerte (en France métropolitaine) à partir de 85 euros // Echanges et retours gratuits

Vernis à ongles toxiques, quelles sont les alternatives ?

vernis à ongles

Le vernis c'est bien joli, mais c'est surtout bourré de produits chimiques très toxiques ! Alors comment fait-on pour être écolo jusqu'au bout des ongles ?

Pour avoir le vernis idéal, les fabricants ne lésinent pas sur les produits chimiques. Pour en faciliter l’application, par exemple, la formule nécessite un solvant. Malheureusement le plus souvent utilisé est le toluène qui est un agent irritant pour la peau et le système respiratoire. Pour le faire durcir on utilise du formaldéhyde, un perturbateur endocrinien cancérigène. Et pour le conserver on ajoute trop souvent du dibutylphtalate ou DBP de son petit nom, perturbateur endocrinien lui aussi. Bref, un charmant petit cocktail !

 

farandole de vernis

 

Alors que faire pour continuer de se vernir les ongles sans s'empoisonner ?

1 - Opter pour des vernis "free".

Le toluène, le formaldéhyde et le DBP sont les produits chimiques les plus redoutables des vernis de par leur toxicité. C’est pourquoi ont fleuri les vernis « 3-free ». Car, oui, il est possible de faire sans ces produits nuisibles. Cependant, si il existe également des vernis « 5-free », « 7-free » et même « 10-free », c’est que l’on a jamais fini de faire la chasse aux produits néfastes dans les vernis.

UFC-que choisir a testé une série de vernis bio, « 3-free » ou « 5-free » et y a trouvé tout de même des perturbateurs endocriniens. Il faut dire que la liste de substances à éviter est longue, on peut retrouver dans ces petits récipients des irritants tels que le xylène et le colophane, du paraben, des phtalates, du camphre ou de l’éther de glycol.

Bref, les vernis "3-free" ou même "10-free" c'est mieux, mais c'est pas encore la solution parfaite ! Donc on se tourne plutôt vers des vernis à base d'eau.

2- Se tourner vers des vernis à base d’eau.

C’est à dire dans lesquels le solvant utilisé, c’est l’eau. Ils ont la réputation d’être de faible tenue car ce sont des vernis pensés pour les petites filles, donc qui n’ont pas forcément vocation de tenir longuement. Heureusement des marques comme Scotch Naturals, SOPHI ou Acquarella proposent des vernis pour adultes à base d’eau, d’excellente tenue et qui seront déjà beaucoup moins nocifs pour vous qu'un vernis laque.

3- Faire son propre vernis, pour y voir plus clair.

Il suffit de mélanger une base avec des colorants naturels. Pour la base, on vous conseille celle de chez Aroma-Zone elle est à 85% naturelle et bio, vegan, française et 10-free.

faire son propre vernis avec aroma zone

4- Faire attention, grâce à des gestes simples.

Si vous souhaitez continuer d'utiliser des vernis conventionnels, limitez la casse avec des gestes très simples. Comme appliquer son vernis à l’extérieur ou aérer la pièce, pour éviter d’en inhaler les vapeurs toxiques. Prendre garde de ne pas dépasser sur les doigts et de ne pas garder son vernis plus d’une semaine pour limiter la profusion des produits néfastes dans l’organisme.

5- Bien l’enlever.

On privilégie le plus souvent l’acétone pour retirer son vernis. Malheureusement ce solvant volatile est lui aussi irritant pour les yeux et les voies respiratoires. Aroma Zone propose un dissolvant 100% d’origine végétale et produit par un procédé écologique, donc on adore. En effet, il est à base de lactate d’éthyle, fabriqué grâce à la fermentation d’un acide lactique lui-même issu du maïs ou de l’amidon. La bonne nouvelle est que ce lactate d’éthyle est considéré comme non nocif, il est beaucoup moins volatil, plus doux avec votre peau, moins desséchant, biodégradable et tout aussi efficace ! 

Dissolvant 100 pour-cents naturel et non toxique


1 commentaire

  • ah top que vous parliez vernis et surtout que vous mentionnez les vernis à l’eau pour adulte! Oui ils tiennent aussi bien et sont aussi jolis que leurs compères.
    D’ailleurs SOPHi et les vernis AZ se sont révélés sans effet PE dans une étude :)

    Petite précision, les vernis analysés par UFC que choisir n’étaient pas “bio” mais “bio-sourcés” donc fait à partir de plante mais la liste INCI reste la même.

    Merci pour cet article éclairant

    ceci-lia

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés