Précommandez la nouvelle collection avant le 5 mars et bénéficiez de 5€ de réduction !

Chronique #32 : quatre astuces écolo pour entretenir son linge

Maintenant que les culottes Olly ont rejoint votre placard, vous vous demandez peut-être comment en prendre soin tout en respectant l’environnement. La team Olly a pensé à vous, et vous a concocté un article rassemblant les bonnes pratiques en la matière, qu’il s’agisse de lingerie bio ou du reste de votre garde-robe.

Culotte Olly coton bio

Laver à basse température

Un geste simple qui change tout. En lavant à une température maximum de 30°, on réduit les émissions de CO² (et sa facture d’électricité au passage !), et on allonge la durée de vie de ses vêtements. Aucune inquiétude quant à la propreté du linge, puisque les fabricants de lessive garantissent un lavage à toute température.

Bannir le sèche-linge

Il y a quelques années l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie s’est penchée sur l’impact écologique du cycle de vie d’un jean. Les conséquences néfastes proviennent pour moitié de la phase de production, et peuvent être limitées par le choix de pantalons en coton bio, et reposent pour l’autre moitié sur la phase d’utilisation et de fin de vie du pantalon.

Qu’on soit consommateur de vêtements bio ou non, on peut donc limiter son impact environnemental simplement, notamment en faisant sécher son linge à l’air libre plutôt qu’en le passant au sèche-linge. L’été est le moment idéal pour prendre cette bonne habitude, qui a également l’avantage de préserver les vêtements plus longtemps.

Eviter le pressing (à moins qu’il ne soit écologique !)

Le nettoyage à sec des pressings traditionnels est très polluant. Les détachants utilisés sont bien souvent des produits toxiques, qui se retrouvent dans les rejets d’eaux usées.

Si vous ne jurez que par le pressing, pas de panique, il existe des pressings écologiques qui préfèrent un lavage à l’eau avec des produits biodégradables. Ceux-ci ont également l’avantage de proposer une haute qualité de nettoyage au cœur de la fibre, plutôt qu’un traitement en surface. De nombreuses chaînes ont vu le jour, telles que Baléo, NaturelH2O, Aqualogia et Sequoia.

Utiliser une lessive zéro déchet

Les lessives classiques ne sont pas si propres qu’il n’y paraît. La plupart de leurs ingrédients ne sont en effet pas ou peu biodégradables et viennent polluer les eaux de surface, le sol et mêmes les organismes vivants tels que les poissons.

Là encore il existe bon nombre de marques de lessives bio, mais si vous êtes de la génération Do It Yourself et que vous souhaitez faire quelques économies, il est très facile de préparer sa lessive zéro déchet soi-même, et Olly vous a dégoté la recette parfaite.

Pour une lessive verte il vous faudra :

  • 1 litre d’eau,
  • 1 cuillère à sucre rase de cristaux de soude,
  • 20g de savon de Marseille en paillettes (ou à râper soi-même pour les plus motivé(e)s),
  • 20g de savon noir liquide
  • et quelques gouttes d’huile essentielle (qui sent bon de préférence, on vous laisse juge sur la question).

Mettez tous les ingrédients à l’exception de l’huile essentielle (qu’on ajoutera ensuite) dans une cocotte et portez à ébullition, versez la préparation tiède (pas froide) dans vos vieilles bouteilles de lessive, secouez bien avant chaque utilisation et versez l’équivalent d’un verre à moutarde directement sur votre linge. Le tour est joué !

Vous voilà prêts à laver votre linge sale tout en gardant la Terre propre, bonne lessive !
 

Sources :
http://www.rainett.fr/ses-trucs-et-astuces/je-prefere-30-degres.html
https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2014-03/1.1.2.e-acv_exemple_6_acv_dun_pantalon_en_jean__bio_intelligence_service-ademe.pdf
https://www.consoglobe.com/pressing-ecolo-nettoyage-sec-vert-2920-cg
https://www.encyclo-ecolo.com/Lessive_et_environnement


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés