Make Friday Green Again -Comment entretenir sa garde-robe ?

Comment entretenir sa garde-robe ?

Ce n'est pas nouveau, l'industrie du textile est l'une des plus polluantes. Cette pollution est émise au moment de la fabrication et de la distribution de nos vêtements mais également lorsque nous les lavons. En effet, selon l'ADEME, la moitié des impacts environnementaux de l'industrie textile vient de l'entretien de nos vêtements. Et là dessus, il est très facile d'agir individuellement. Alors même s'il est indispensable de laver vos vêtements, il est important de connaitre les effets que ces passages à la machine ont sur l'environnement et comment les réduire.

En quoi l'entretien de nos vêtements pollue-t-il ?

Tout d'abord, laver à la machine, sécher et repasser ses vêtements consomme beaucoup d'énergie. Les fortes températures pour laver et sécher nos vêtements créent de l'énergie qui coûte cher à la planète et à notre porte-monnaie. De plus, les lessives utilisées sont souvent très chimiques et polluent les eaux usées. Enfin, les vêtements en fibres synthétiques libèrent à chaque machine des microparticules qui ne sont pas dégradées dans les stations d'épuration et qui constituent la première source de pollution plastique des océans devant les sacs plastiques. Tous ces éléments font que chaque passage en machine a un impact fort sur l'environnement. Pour cette raison, même si bien évidemment on ne va pas arrêter de laver nos vêtements, il est très important d'adopter quelques habitudes toutes simples pour réduire l'impact du lavage.

Nos solutions pour réduire l'impact environnemental de vos lessives :

  • Il existe de nombreuses lessives certifiées qui n'attaquent pas vos vêtements et qui ne relâchent pas de produits chimiques dans les eaux usées. Il faut donc éviter les lessives parfumées et privilégier les lessives certifiées. Les labels dans lesquels ont peut avoir confiance en terme de lessive sont l'écoLabel Européen (garantit l'absence de certains produits dangereux), le Sustainable cleaning (garantit que la lessive respecte l'environnement), Nature et Progrès (garantit l'absence de colorant et de parfums et garantit que la lessive est biodégradable à 99%) et enfin l'écocert (garantit que la lessive ne contient que des produits issus de l'agriculture biologique). Une règle très importante à suivre en terme de lessive c'est de ne jamais en mettre trop. On a tendance à aimer quand notre linge sort avec cette douce odeur de propre mais celle-ci cache une agression très forte au tissu. Une petite dose de lessive suffit à nettoyer vos vêtements de la vie quotidienne.
  • Lorsque c'est possible, limiter l'achat de vêtements en fibres synthétiques issus de la pétrochimie (polyester, nylon,...) afin de ne pas répandre une multitude de microplastiques dans les océans à chaque fois que vous les lavez. En effet, lors du passage en machine de nos vêtements synthétiques on estime que 500 000 tonnes de micro particules de plastiques sont relâchées chaque année dans l'océan (source ADEME). Il est important d'y penser dès l'achat de vos vêtements (nous y avons consacré un article spécifique que vous pouvez retrouver ici). Evidemment, pour certaines vêtements (lingerie, maillots de bain, sportswear...) il est difficile d'éviter les matières synthétiques, dans ce car un moyen de réduire le rejet de microparticules dans les océans est de laver votre vêtement en fibre synthétique dans un sac de lavage de type Guppyfriends.
  • Lavez vos vêtements à basse température. 30 degrés voire 40 maximum sont bien suffisant et vous ferons économiser beaucoup d'énergie.
  • Evitez le sèche-linge qui consomme beaucoup d'énergie.
  • Evitez le nettoyage à sec qui est très polluant, et privilégiez les pressings écologiques pour les vêtements qui ne peuvent se laver autrement.

Crème solaire : l'été approche, pensez aux océans !

Ainsi, vous l'aurez compris, laver ses vêtements est loin d'être anodin en terme d'impact environnemental. Il existe même un deuxième impact négatif du lavage qui est l'agression de la lessive et de la machine sur les tissus de nos vêtements. Plus on les lave, plus nos vêtements vont s'abîmer rapidement et plus on devra en racheter rapidement ce qui là encore pollue beaucoup. Mais ne vous inquiétez pas, nous avons des petites astuces pour réduire l'impact du lavage sur vos vêtements.

Réduire l'impact du lavage sur nos vêtements pour les garder plus longtemps :

Pour limiter les agressions sur nos vêtements lors de leur lavage, quelques précautions s'imposent et vous allez voir, bien souvent ces précautions permettent aussi de limiter l'impact environnemental de nos lessives.

Espacez les lavages :

Lavez vos vêtements le moins souvent possible et lavez les à basse température. Nos vêtements (sauf culottes et chaussettes) ne sont pas sales après une journée, à part si vous avez couru un marathon ou que vous vous êtes roulé dans la boue. Les frottements de la machine, l’agressivité de la lessive et la chaleur attaquent directement le tissu et l'abîment. Il n'y a pas de règle formelle quant à la fréquence à laquelle il faut laver vos vêtements, c'est à vous de voir lorsque vous considérez que votre pull nécessite un tour de machine mais il faut se souvenir que ce n'est pas bon ni pour votre vêtement ni pour la planète de laver ses vêtements tous les jours.

Lavez correctement :

Si espacer les lavages permet de limiter l'usure due au lavage, d'autres précautions sont à prendre. Evidemment, lavez le plus possible à basse température car là encore la chaleur peut abîmer les matières. Pour limiter l'usure liée aux frottements prenez aussi l'habitude de laver vos vêtements fragiles (lingerie, soie,...) dans des filets de lavage. D'autre part, pensez à fermer les agrafes de vos soutiens-gorge et les fermetures éclair de vos gilets et jeans afin d'éviter qu'ils ne s'accrochent dans vos autres vêtements. Enfin, c'est la base, mais on fait bien attention à ne pas laver le blanc avec d'autres couleurs au risque qu'il perde tout son éclat.

Faites sécher vos vêtements à l'air libre :

Le sèche-linge est l'ennemi de vos vêtements et de l'environnement. Une chaleur intense associée à des tours ultra rapides, c'est la combinaison qui va déformer votre pull favori. Alors faites sécher vos vêtements sur un bon vieux Tancarville et armez vous de patience, votre pull vous remerciera. Voici nos quelques conseils pour faire sécher vos vêtements de la meilleure façon pour les retrouver tout doux et éviter de passer par la case fer à repasser :

    • Etendez votre machine dès qu’elle a fini de tourner, laisser les vêtements mouillés refroidir en boule dans le tambour de la machine ne fait que favoriser le froissage. En sortant les vêtements de la machine, un petit secouage est de mise. Le tissu étant encore tiède, ce petit coup l’aidera à se débarrasser des plis.
    • Faites sécher vos T-shirt et chemises sur des cintres adaptés (pas trop épais) et à l'air libre, vos pulls à plat sur le Tancarville (surtout pas sur un cintre, ils risqueraient de perdre leurs formes) et vos jeans étendus la tête en bas. Attention cependant si vous faites sécher vos vêtements dehors de les abriter du soleil. Il est bien vrai que nos vêtements sèchent plus vite au soleil mais les rayons viennent agresser la couleur de votre tissu.
etendre-jean-les-pieds-en-haut.jpg

 

Evitez de repasser vos vêtements :

Le repassage est une autre agression à votre tissu et il est important de l'utiliser uniquement lorsque cela est vraiment nécessaire. Une alternative au fer à repasser classique et qui est moins agressif pour vos vêtements est le steamer. Alors si vous n'en avez pas, pas de panique nous avons une solution pour transformer votre fer à repasser en steamer pour les petits plis : accrochez votre chemise à un cintre et mettez votre fer à la verticale. Sans toucher directement le tissu, la vapeur va quand même défroisser la chemise. Pour les plis les plus tenaces passez alors un petit coup sur la chemise directement mais cela vous permet de réduire au maximum le contact direct du fer brulant sur votre tissu fragile. Vous pouvez également utiliser un tissu entre le fer et le tissu pour éviter de les brûler. Quand il est vraiment nécessaire de passer par la case fer à repasser, nous vous recommandons également de repasser vos vêtements sur l'envers.

Détartrer un fer à repasser : mode d'emploi

Aérez votre garde-robe :

Une bonne alternative à la machine est de simplement faire prendre l'air à votre penderie et notamment vos pulls. La laine est fongicide et bactéricide. Une simple aération lui permet donc de retrouver sa fraicheur. Certains disent même que les pulls en laine et en lin n'ont pas besoin de passer à la machine du tout (si ce n'est une fois par saison). La laine a besoin d'oxygène afin d'éliminer naturellement les odeurs et bactéries et ainsi laisser votre pull à l'air libre 24 à 48h est suffisant pour retrouver un pull propre.

Globalement, il est important d'aérer votre garde robe quotidiennement pour faire partir les mauvaises odeurs et permettre aux fibres de vos vêtements de s'aérer. Vous aérez votre chambre 10 min tous les jours ? Prenez l'habitude de faire de même avec votre garde-robe. Il est important de faire respirer ses vêtements et cela vous permettra de les porter plus longtemps.


Sources:

https://www.elle.fr/Mode/Les-conseils-mode/A-quelle-frequence-faut-il-vraiment-laver-ses-soutiens-gorge-3784056

https://verygoodlord.com/comment-bien-laver-son-jean/

https://www.lesinrocks.com/2018/05/16/style/style/comment-bien-prendre-soin-de-ses-vetements/

https://www.madmoizelle.com/frequence-laver-jean-1006196

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=frequence-lavage-jeans

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés