Livraison offerte à partir de 85€ en France // Noël : retours prolongés jusqu'au 12 janvier, gratuits pour la France

Game of Thrones, une série écolo ?

Game of thrones, métaphore du réchauffement climatique

Plus d'un an qu'on attendait l'ultime saison de Game of Thrones ! Histoire de prendre son mal en patience, la team Olly s'est plongée ces derniers jours dans de nombreux podcasts et journaux hors-séries. Et ils ont confirmé ce qu'on pensait déjà, Game Of Thrones serait écolo !

 

Et oui, la série serait une métaphore du changement climatique ! A l'inverse du monde bien réel qui est le nôtre, dans Game of Thrones ce n'est pas le réchauffement qui menace mais un hiver plus que rigoureux. "Winter is coming" nous dit-on depuis le début de la série. Un hiver qui peut durer des années et s'accompage de l'arrivée des marcheurs blancs, morts-vivants peu sympathiques malgré leurs jolis yeux bleus.

Et pendant ce temps là que font les différentes familles ? Ils s'empressent de s'unir face à la menace ? Et bien non, ils s'entretuent pour conserver ou prendre le trône de fer. La plupart d'entre eux ne croient d'ailleurs pas du tout à ce qu'ils considèrent comme une simple légende. Bonjour les climato-sceptiques ! "Je ne crois pas que des géants, des goules et des marcheurs blancs se cachent derrière le mur" dit ainsi Tyrion (avant de changer d'avis quelques temps plus tard).

Game of thrones ou une métaphore du changement climatique

Si les marcheurs blancs sont présents dès le début de la série, dans les toutes premières minutes de l'épisode 1 pour être précis, cette intrigue disparait bien vite au profit des luttes entre clans. Et hop, sous le tapis le réchauffement climatique ! Il faudra attendre 7 saisons pour qu'ils décident enfin à s'unir ! Bonjour le temps perdu... Et tout ça principalement grâce à Jon Snow qui capture et ramène un marcheur blanc pour convaincre les différents chef de clans. Jon Snow ou le lanceur d'alerte de Westeros ! Un petit côté Nicolas Hulot, vous ne trouvez pas ?

Toujours pas convaincu par cette métaphore inversée ? Dans ce cas, voyons-voir ce que nous disait George R. R. Martin au New York Times Style Magazine en octobre 2018 "J'ai commencé à écrire cette saga en 1991, bien avant qu'on ne parle de changement climatique. Mais il y a bien un parallèle à faire. Les gens de Westeros se battent pour le pouvoir, le statut et la richesse, ignorant la menace du "Winter is coming", qui est pourtant susceptible de les détruire tous et de dévaster leur monde. Eh bien nous, c'est pareil. Pendant que l'on se déchire sur des questions de politique étrangère ou que l'on se préoccupe des prochaines élections, on n'accorde pas assez d'importance au changement climatique, qui devrait être notre priorité numéro 1. Car plus rien n'aura d'importance si nous sommes morts et que nos cités sont englouties par la montée des eaux…"

Pablo Servigne, l'un des théoriciens de la collapsologie, fait lui aussi le rapprochement dans le hors-série de Philosophie Magazine : "Game of Thrones, c'est ce que nous vivons, mais à l'envers : le réchauffement climatique, et non le refroidissement, arrive, et les migrants ne viennent pas du Nord, comme les Sauvageons qui tentent de franchir le Mur, mais du Sud. Comme à Westeros, nous construisons des murs pour nous en protéger. […] Les grandes maisons du royaume s'entretuent pour le pouvoir, l'argent, etc. Mais elles ne voient pas venir les deux menaces : l'hiver et l'invasion des Marcheurs blancs. Seuls quelques-uns s'en rendent compte, comme Jon Snow qui, réaliste, s'efforce de prévenir tous les autres et de les pousser à coopérer pour survivre. […] Comme lui, il faudrait voir dans ces menaces une opportunité de se rassembler."

Game of thrones, métaphore du réchauffement climatique

Le lien est si évident que même la secrétaire d'Etat à l'écologie, Brune Poirson, n'a pas hésité à imaginer un faux teaser de Game of Thrones pour inciter à l'union autour de la lutte contre le réchauffement climatique. Cette petite intrusion dans la pop culture, n'a pas été au goût de tout le monde, on vous laisse juger par vous-même.

Enfin, pour l'anecdote, le producteur de Game of Thrones, Frank Doelger, a annoncé qu'il allait sortir une série sur le désastre écologique, adaptatée du roman The Swarm. Après la métaphore, il s'attaque donc au problème de plein fouet avec une série qui sera sûrement beaucoup plus réaliste et ne laissera planer aucun doute sur son véritable message. 

Quoiqu'il en soit, pour le moment c'est Game of Thrones qui nous accompagne pendant quelques semaines ! George R.R. Martin nous a promis une fin douce-amère, rendez-vous le 19 mai !

 

Envie d'en savoir plus ? Géo et FranceTVinfo ont écrit des articles sur le sujet.

 

 

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

>