Livraison offerte à partir de 85€ en France // Noël : retours prolongés jusqu'au 12 janvier, gratuits pour la France

Black Friday ? Non merci !

green friday

Comme l'année dernière Olly boycotte le Black Friday et rejoint le mouvement du Green Friday qui se bat pour une consommation responsable ! Pourquoi ce choix ? On vous explique tout !

 
Cette année encore, Olly boycotte le Black Friday, journée de la consommation effrénée par excellence  et fait le choix du Green Friday. Ce collectif rassemble aujourd'hui plus de 200 marques de mode, cosmétiques, alimentaires, mobilier, électroniques et autres.  A nos côtés, retrouvez notamment Emmaüs, Ethiquable, Altermundi, DreamAct, N'go Shoes,  Lamazuna, Chaussettes orphelines ou encore Yuka ! Ensemble, nous nous mobilisons contre le Black Friday et profitons de cette journée pour faire entendre une autre voix, celle de marques qui s'engagent pour une consommation plus durable et plus responsable !

Ainsi, en cette journée du 29 novembre, nous ne proposons pas de promotions mais nous reverserons 10% de notre chiffre d’affaires de la journée à l’association Ethique sur l'étiquette qui se bat pour une mode respectueuse des travailleurs textiles et une transparence de la part des marques envers les consommateurs !

 
green friday  mode éthique  fair fashion
   

Pourquoi ce choix ?

Le symbole de la surconsommation

Car le Black Friday est aujourd’hui le symbole d’une consommation effrénée et irrationnelle ! En effet, alors qu’il nous faudrait aller vers une consommation plus douce pour réduire notre empreinte écologique, nous produisons et achetons toujours plus. Rien que dans le secteur de la mode, la production de vêtements à doublé entre 2000 et 2014 ! Et côté consommateurs, nous achetons deux fois plus de vêtements qu’il y a 15 ans mais les conservons moins longtemps (hé oui il faut faire de la place dans notre penderie pour les petits nouveaux). Ainsi chaque année, les Européens achètent 5 millions de tonnes de produits textiles… et en jettent 4 millions de tonnes ! Ce sont donc des montagnes de déchets textiles qui s'accumulent et la plupart ne seront jamais recyclés : un Français achète en moyenne 9,2kg de vêtements par an et n’en trie que 3,2Kg.
Face à un tel constat, on ne peut que s’insurger contre cette accumulation de ventes privées, soldes, promos, rabais et black friday… qui nous incitent sans cesse à craquer. Car oui, il est difficile de renoncer aux ventes flash à -50% ou -70% !  Bref, en boycottant le black friday nous disons non à la sur-consommation, non à ces promotions qui n'ont plus aucun sens et nous incitent à acheter constamment !

conscious fashion  green fashion  mode éco-responsable

Une mode à réinventer

Pour autant nous ne sommes pas contre les promotions et les soldes. Nous sommes contre leur systématisation. Il suffit d’ouvrir sa boîte mail pour constater que toutes les semaines nous recevons des newsletters nous incitant à profiter des ventes privées, promos exceptionnelles, ventes flashs…

On a donc complètement perdu de vu le principe initial des soldes : à savoir déstocker en fin de saison. Car même si on essaye de faire les choses au mieux et d’imaginer les modèles qui plairont le plus à sa clientèle,  on peut parfois se tromper et se retrouver avec des invendus sur les bras. Alors dans ce cas-là, plutôt que de les jeter, autant proposer à ses clients de les acquérir à un prix revu à la baisse. Plutôt une bonne idée non ? De même une petite promotion de temps en temps pour booster un produit qui ne décolle pas, pourquoi pas ? Le problème c’est quand les -30%, -50%, -70% deviennent la norme et qu’on s’habitue à acheter uniquement en promo. Car finalement, cela signifie qu’il n’y a plus vraiment de promotions, que le prix bradé est tout simplement le « vrai » prix. Hé oui, les marques ne nous font pas de cadeaux, leur prix ont soigneusement été calculés à l'avance pour s'assurer une marge suffisante entre les ventes soldées et les ventes à prix fort. C'est bien normal de leur part, mais finalement n'est-ce pas complètement absurde ? A force de voir des soldes et des promos partout on ne sait plus quel est le vrai prix ! Bref, on vit aujourd’hui dans un système de consommation où les promotions ne sont plus le petit outil qui permet aux commerçants de pousser un peu les ventes, mais devenues la base même de notre système de vente…
C’est pourquoi chez Olly on a décidé de ne pas faire de soldes. On préfère vous proposer des prix justes toute l'année plutôt que de casser les prix pendant deux mois et de se rattraper avec des marges plus importantes le reste de l'année.

slow fashion  mode éthique et durable  slow fashion

Et en tant que consommateur on fait quoi ?

Pour autant, nous avons tous besoin de renouveler notre garde-robe de temps à autres. Car nos vêtements s'usent évidemment mais aussi car porter des vêtements qui nous plaisent et dans lequel on se sent bien c'est important ! Chez Olly, on est convaincue que s'habiller n'est pas seulement un besoin c’est aussi un plaisir. Le tout est finalement d'essayer au maximum d'acheter des vêtements de qualité et qu'on aime vraiment. Bref, acheter moins mais mieux ! L'idéal est donc de se tourner vers de marques écologiques, made in France, qui pratiquent des prix justes et qui ne renouvellent pas de manière incessante leurs collections. Et si on a du mal à trouver son bonheur chez les marques éthiques et qu'on craque pour les marques conventionnelles dans ce cas autant ne pas leur faire de cadeaux et profiter des soldes, ou bien retrouver leurs collections en seconde main en friperie ou sur des plate-formes comme Vinted ou Vide-Dressing par exemple. Mais avec modération évidemment : on essaye au maximum d’acheter des vêtements dont on a vraiment besoin et qu’on aimera longtemps !


Bref, vous l'aurez compris, nulle envie chez Olly de faire culpabiliser ceux qui profiteront du Black Friday mais simplement le besoin de dénoncer cette surconsommation alimentée notamment par la fast-fashion et les promos à tout va !


Sources chiffres : l'Ademe et France Inter


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

>