Livraison offerte à partir de 85€ d'achats !

Scarlett en petite tenue

Scarlett Johansson en culotte dans Lost in Translation

 

Si les petites culottes sont souvent bien cachées sous nos robes et pantalons, certaines s'affichent sur grand écran et deviennent de véritables objets cultes. C'est le cas de la petite culotte de Scarlett Johansson dans le célèbre Lost in Translation de Sofia Coppola. Ce qui pourrait n'être qu'un simple accessoire anodin se révèle être hautement symbolique. 

Mais avant de vous révéler tous les secrets de cette petite culotte, revenons à l'essentiel à savoir l'histoire. Ce film contemplatif à l'esthétique soignée nous raconte la rencontre de deux Américains (Bill Murray et Scarlett Johansson) dans un hôtel de Tokyo. Perdus aussi bien dans leurs vies respectives que dans cette ville immense, ils vont trouver un certain réconfort dans cette relation, un poil ambiguë, on ne vous le cache pas.  

Et la petite culotte dans tout ça ? Et bien, elle a l'honneur d'ouvrir le bal. Lost in Translation commence sur le plan fixe d'une petite culotte, celle de Scarlett Johansson qui allongée sur un lit, tourne le dos à la caméra. La forme très sage et le rose pastel de la culotte sont contrebalancés par la transparence suggestive du tissu. Ceci n'a pas été laissé au hasard et symbolise clairement la situation de l'héroïne, jeune mariée devenant femme tout en ayant encore un pied dans l'enfance.
Peinture hyperréaliste Jutta de John Kacere

 

La féminité de la culotte est d'autant plus prégnante qu'on sait que la réalisatrice s'est inspirée des tableaux du peintre hyperréaliste John Kacere représentant le corps des femmes en lingerie. A noter que par la composition du plan Sofia Coppola rend plus particulièrement hommage au tableau Jutta qui est comme par hasard accroché dans la chambre de l'héroïne. 

Cette scène aujourd'hui devenue mythique aurait pu ne pas voir le jour. Scarlett Johansson était en effet anxieuse à l'idée de tourner cette scène. Il faut dire que l'actrice avait alors seulement 17 ans. Sofia Coppola a du enfiler elle-même la culotte pour lui montrer à quel point l'effet était joli afin de rassurer l'actrice. Comme quoi une petite culotte rose peut parfois être intimidante !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

>