Nos bikinis, cette folle aventure...

Le fabuleux destin de nos maillots de bain

Si nos jolis bikinis sont aujourd'hui les stars de notre e-shop,
leur sortie n'a pas été un long fleuve tranquille ! Et pourtant, les soucis et retards de production on commence à avoir l'habitude... Mais là, on a vraiment cru que la sortie maillot allait tomber à l'eau !
Plongez avec nous et découvrez les coulisses du lancement de nos premiers maillots éco-responsables 🏄🏼‍♀️
 
Femme sautant sur un plongeoir

 

Notre folle aventure commence il y a un an, au moment du premier confinement. Piquées par l'envie de vous proposer cet indispensable de l'été, nous commençons à dessiner quelques modèles basés sur nos inspirations et les premiers retours que nous avions récoltés auprès de nos copines 👙 Quelles coupes aimaient-elles ? Que recherchaient-elles dans un maillot de bain ? Rapidement on s'est rendu compte qu'il ne serait pas facile de satisfaire tout le monde.
Les unes fondent pour des deux-pièces sans froufrous, les autres craquent pour les une-pièce minimalistes et certaines ne jurent que par les bretelles réglables ! Et on ne vous raconte pas le débat quand on commence à discuter couleurs... C'est bien pour ça que nous avions créé une petite collection complète avec deux maillots une pièce et deux bikinis. Comme ça pas de chichis, tout le monde trouve son bonheur ! 😍

Série de questions posées sur InstagramUne fois la collection dessinée, la première étape était bouclée, il était maintenant temps de trouver l'usine qui produirait nos essentiels estivaux. Vous commencez à nous connaître, nous voulions un atelier en Europe qui soit éthique. Bingo ! Nous avons trouvé un atelier à Barcelone qui pouvait tisser nos maillots avec des fibres de Seaqual.

Et oui, comme chez Olly on ne fait pas les choses à moitié, on tenait à ce que notre collection bain soit faite en Seaqual. Une matière à la fois confortable et éco-responsable faite à 10% de déchets plastiques issus des océans et 90% de déchets plastiques issus de nos terres. Un peu la classe de nettoyer la planète en faisant trempette, non ? 💦

Rachel contente

Jusque-là tout va bien non ? Mais est arrivé un truc qui nous a plombées : les deuxième et troisième vagues (et aucun rapport avec le surf 😅). Vous vous souvenez de ce moment où vous travailliez en pyjama et où vous aviez le temps de faire votre pain, du yoga, ranger votre appart trois fois par jour et même faire un petit gommage à l'heure du déjeuner (pour certains en tout cas) ? Et bien nous aussi on s'en souvient mais surtout parce que notre fameux atelier barcelonais a dû énormément ralentir son rythme à cause de la Covid et que nos prototypes arrivaient au compte-goutte. Résultat, en février nous n'avions toujours aucun prototype satisfaisant. Autant vous dire qu'on a dû en faire des séances de yoga pour se détendre l'esprit ! 🧘🏼‍♀️

Homme se faisant renverser par une vague

Plus le temps avançait, plus nous comprenions que la sortie des maillots pour le mois d'avril commençait à être drôlement compromise... Tant pis, ce serait pour la mi-mai. C'était sans compter sur un nouveau souci : le tissu que nous avions commandé est arrivé bardé de taches... ce qui nous a bien compliqué la tâche (aha). Ni une ni deux, nous commandons à nouveau du tissu mais comme vous commencez à le savoir, tout ça met du temps à arriver... Et bim, quelques semaines de retard en plus !

Et pendant ce temps, les prototypes ne nous satisfaisaient toujours pas totalement. Alors plutôt que de sortir une collection dont nous n'étions pas fières à 100%, nous avons décidé de ne sortir qu'un modèle, le bikini qui lors des essayages convenaient à un grand nombre de silhouettes. Il serait le seul à plonger dans le grand bain, mais c'était déjà mieux que rien !

Séries de trois stories InstagramUne fois les prototypes validés et la production confirmée, nous voilà parties pour un shooting express à Deauville. Aa oui parce qu'on ne vous a pas dit mais on comptait se faire quelques jours dans le Sud dans une maison de rêve proche de la mer pour shooter nos ptits nouveaux mais bon, ça aussi on a dû l'annuler. 🌅 Trop de frais pour un seul petit bikini, aussi joli soit-il, et de toute façon la date de la location était beaucoup trop précoce par rapport à l'arrivée des prototypes nécessaires au shooting. Alors on a fait du 100% homemade, comme à nos débuts ! On a organisé à la dernière minute un shooting composé de notre petite équipe, deux copines, une soeur et l'une d'entre vous ! Et en prime, bébé Pablo et son beau sourire 👶🏻

Maman portant son bébé dans les bras

Bon là vous vous dites que c'est bon, les galères sont finies ! ( Nous aussi on se disait ça...) Et bien non !
Mi-juin, nous recevons enfin la moitié de la production et comme d'habitude nous allons chez notre logisticien pour un petit contrôle qualité. Heureusement, en règle générale tout est ok. Mais là, nouveau problème, on se rend compte qu'une dernière étape a été oubliée par l'atelier... Et évidemment, l'usine est fermée pendant quatre jours pour cause de jour férié en Espagne. Comme il s'agit d'une toute petite couture, très facile à réaliser, nous décidons alors de sortir nos petites aiguilles, trouver du fil parfaitement assorti et faire appel à nos talents de couturières🧵 Pari réussi, nous avons tout recousu dans les temps et avec soin. Finalement, vous pouvez même dire que votre bikini est un peu made in France maintenant ! 🐓

Série de deux stories Instagram

Promis, c'était la dernière péripétie bikini ! Désormais nos jolis maillots sont sur l'e-shop et accompagnent déjà beaucoup d'entre-vous sur la plage et en vacances ⛱

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés