Livraison offerte dès 70€ d'achat et à seulement 2,9€ sinon !

Chronique #27 - L'écologie fait son cinéma

Alors que tous les cinéphiles ont les yeux rivés sur Cannes, voici une petite sélection des meilleurs films écolos. C'est parti pour un top 5 non exhaustif évidemment.

Demain

Film Demain

César du meilleur documentaire en 2016, ce film nous invite à repenser nos sociétés afin de construire un avenir plus démocratique mais surtout plus écologique. Sans négliger les faits et données chiffrées parfois très inquiétants, le film a le mérite de valoriser les initiatives positives de divers citoyens. Plutôt que d'alarmer les spectateurs, Demain fait le choix d'une approche optimiste. Pari réussi, puisque lorsque la lumière se rallume on a qu'une envie : changer le monde  !

Before the Flood

Before the Flood

Le titre aux connotations bibliques annonce immédiatement la couleur, ce film sera passionnant mais terrifiant. L'acteur très engagé pour la cause environnementale, Leonardo DiCaprio parcours la planète à la rencontre de scientifiques et de politiques afin de comprendre les causes du réchauffement climatique et surtout ses conséquences dramatiques. Un film nécessaire mais qui fait froid dans le dos.
The true cost
Contrairement aux autres films de cette sélection, The true cost ne s'attache pas à expliquer le réchauffement climatique mais se concentre sur un point bien plus précis : les ravages de l'industrie de la mode et plus précisément de la fast fashion. Autant vous dire, que chez Olly c'est un peu notre film de référence. (pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur cette page).
An inconvenient truth
Alors que le nouveau film d'Al Gore est actuellement présenté à Cannes, nous avons choisi de revenir sur son premier documentaire Une vérité qui dérange. Ce film de Davis Guggenheim met en scène l'ancien vice-président, circulant à travers les Etats-Unis pour convaincre ses concitoyens de la réalité du réchauffement climatique et aussi de la responsabilité humaine. 
Home
Le titre ne laisse planer aucun doute, il sera ici question de notre maison commune, la terre. Yann Arthus-Bertrand bien connu pour ses superbes photographies nous présente la planète bleue dans toute sa beauté. Une autre façon de mettre en exergue ce que nous risquons de perdre.
A quand la palme d'or pour un film écolo ? 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés